Beckerich, village vert

En 2001, des agriculteurs s’intéressent au biogaz et lancent une étude technico-économique dont les résultats sont positifs. En 2003, 19 des 20 agriculteurs de la commune s’associent pour construire une installation de biogaz couplée à une cogénération de 600 kW alors que la commune investit dans un réseau de chaleur urbain de 7 km.

L’installation est alimentée par le lisier de 2350 bovins ainsi que par l’exploitation de 120ha/an de maïs, 50 ha/an d’ensilage d’herbes et 40 ha/an d’ensilage de céréales. La cogénération produit alors 4450 MWh/an d’électricité revendue au réseau électrique et 5625 MWh/an injectés dans le réseau de chaleur et assurant les besoins en ECS toute l’année.

En 2008, une chaudière à copeaux de bois de 2MW vient compléter le réseau urbain permettant d’assurer les besoins en chauffage de toute la commune (moyennant un appoint au fuel pour les pics de grands froids).

Cette chaudière est alimentée par 4000m3 de copeaux par an provenant de l’exploitation de 700 ha de bois ainsi que des résidus de l’industrie (palettes) et de l’entretien de l’environnement.

Pour un tarif de raccordement de 2000€, 90% des foyers de la commune de Beckerich sont aujourd’hui raccordés au réseau de chaleur.