Immobilier à Grenoble, réhabilitation d’une ancienne caserne

Une société internationale d’investissement dans la pierre, se lance dans un chantier de rénovation de l’ancienne caserne de Bonne . La caserne se situe dans le centre de Grenoble, entre le quartier Hyper-centre et les grands boulevards.

Cette rénovation conduira à mettre sur le marché une future résidence qui sera composée d’une centaine d’appartements (luxueux) et s’étendra sur 4 niveaux. Le tout depuis 2008.

Ce projet fait parti d’un plan de restructuration d’un quartier de Grenoble et prévoit le développement économique d’une zone de 6 hectares qui inclura une école, un cinéma, une piscine et une ligne de tram. La société Eiffage, s’occupe d’effectuer les travaux.

Le communiqué nous informe que certain des appartements irons jusqu’à 4 mètres de hauteur sous plafond et offriront tout le confort moderne en conservant le style glorieux du 19 ème.Les parties communes comprendront une zone de réception avec lounge, une salle pour petit déjeuner, un sauna, ou encore une salle de gym.

Les appartements varieront de 18 à 56 m2 (assez petit donc).

Voici une grille des tarifs prévisionnels :
Studio 18m² à 29m² 92 000 € -> 144 000 €
F1 27m² à 39m² 135 000 € -> 195 000 €
F2 56m² à 56m² 269 000 € -> 274 000 €

Les anglophones semblent intéressés par cet investissement locatifs. Les futurs locataires seront sans doute des professeurs, universitaires ou cadres diplômés (une valeur certaine selon l’argument commercial). Pour la société IMOINVEST, le rendement locatif pourrait approcher les 4.5%.

La hausse des prix de l’immobilier à Grenoble devrait continuer de grimper, surtout dans ce quartier. Vous êtes prévenus

Ce genre de projet vient confirmer la tendance de notre pays, qui est devenu en quelque temps la destination privilégiée pour les investisseurs étrangers.

Les infrastructures privilégient ce genre de tendance. Que ce soit les lignes TGV ou encore les compagnies aériennes « Low Cost« . Au passage, une nouvelle ligne EasyJet, pour ne pas les citer, vient d’ouvrir entre l’aéroport international de Birmingham et Grenoble. Encore un signe ?

Faut-il y voir une menace ? Pas forcément. Ce genre de projet permet de réhabiliter des quartiers entiers. Grenoble en est un exemple. Je suis certaine que cela se produira dans d’autres villes Françaises.