Eco-habitat : 2019, année de la concrétisation ?

L’année 2018 de l’habitat groupé a été marquée par plusieurs événements qui semblent témoigner d’un tournant. Après l’effervescence un peu dispersée des cinq dernières années, de premiers projets se concrétisent et les rencontres nationales font la part belle au consensus et au partenariat.

A Strasbourg, depuis cet été Eco-logis, habitat groupé écologique en autopromotion, est achevé. Après l’emménagement cet été, ses habitants apportent la dernière touche aux parties communes et extérieurs.
Dans la foulée de cette première réalisation, la mairie de Strasbourg a mis à disposition des groupes d’autopromoteurs 10 terrains. L’appel d’offre a permis de retenir 5 projets, trois terrains n’ont pas trouvé preneur.
Strasbourg et sa région s’imposent en 2010 comme le principal foyer de développement de l’habitat groupé en accueillant simultanément le Forum Européen des Ecoquartiers et les Rencontres Nationales de l’Habitat Participatif.

Des Rencontres à la formule inédite : co-organisées par l’ensemble des principales associations et collectifs qui oeuvrent pour le développement de l’Habitat Groupé, elles ont fait l’objet d’un large consensus et se distinguent également par la large place accordée aux Collectivités Territoriales.
Rendez-vous est d’ailleurs pris en mars 2010, entre militants et élus, pour mettre en place les bases de partenariats renforcés entre porteurs de projets et Collectivités.

Sur le front de l’habitat coopératif, 2010 est aussi une année marquante, avec le dépôt du permis de construire du Village Vertical et la création de la coopérative d’habitants et la mise à disposition à Besançon d’un choix de 3 terrains pour HAB, future coopérative.

Et partout en France, les projets se multiplient et les réseaux s’activent.